"Maîtresse, c'est le bon pied?"

Je dois dire que cette question oulipienne posée régulièrement par les têtesblondes têtes situées à moins d'un mètre de petons enchaussetés me ravit...Surtout quand elle n'est jamais accompagnée par la désignation du pied sur lequel doit finalement atterrir ladite chaussure appelée "pied".

-"Mais montre-moi quel pied tu veux mettre dedans?"

-Non, d'abord, c'est le bon pied?"

AU-TO-NO-MIE! On doit travailler l'autonomie donc impossible d'intervenir autrement...et parfois c'est long...mais j'avoue que cette seule question a le pouvoir de me faire rire et de m'accorder la patience nécessaire...Ce n'est pas toujours le cas dans d'autres situations...Bon, n'empêche que ce froid a fait acheter de nouvelles chaussures en catastrophe à certains parents qui ont oublié de noter le nom des bambins alors l'affaire se corse quand ne restent que des pieds gauches, ou que des droits. Car il faut bien dire que tous les élèves ne posent pas la question avant et enfilent les deux premières bottes decat** qu'ils ont sous ...la main....Et là...JE NE RIS PLUS AUTANT.Allez savoir pourquoi.