phot1100219

Ce billet donc, une fois n‘est pas coutume, est une commande, plus exactement une invitation tentante, à laquelle je réponds avec grand grand plaisir et petite appréhension : celle de la page blanche. Je m’en vais donc tourner sept fois ma plume de blogueuse peu active, en espérant bien ne rien censurer. Le rangement et la hiérarchie n’étant pas mes points forts, les numéros imposés par l’exercice de style ne sont là que pour décorer, dénombrer mais en rien afficher une préférence dans mes instantanés mis en pâture.

  1. 1.J’ai la chance d’avoir trois enfants qui même s’ils m’agacent parfois( c’est sommes toutes un peu la raison d’être d’un enfant, non ?) sont de toutes façons les trois plus belles aventures qui soient. BON, là je suis prise en flagrant délit d’incohérence car ce numéro 1 mérite vraiment sa place, indétrônable, sans pour autant faire de ces trois -là des enfants rois !
  2. Je n’aime ni les chats, ni les concombres, ni les andouillettes(les andouilles sur pattes non plus, glissons-le au passage) . Si Luc Ferry qui a du temps veut me psychanalyser, qu’il ne se gêne pas mais je le préviens…je ne ferai pas le déplacement, je serai un objet sujet d’étude qui ne se déplace pas, je ne crois pas hélas avoir inventé ce nouveau concept…
  3. J’adore le vrac et en vrac : mes frangines, mes neveux et nièce, le chocolat, le Cornas, le fromage, Jean Ferrat, Georges Brassens, Jean Ferrat, les aubergines, mes parents méritants...,Jean Ferrat (mais non je ne suis pas une radoteuse), le violoncelle, le quatuor à cordes, le théâtre, les voix graves, les bons mots, rire, cuisiner, l’idée que je vais bien finir par me remettre au sport sisi, les gens juste simples, sympas, bref ceux que j’aime,l’idée que les trois points de suspension que je vais laisser sont une promesse de liste infinie, interminable, à enrichir…
  4. Je n’en veux pas à mon mari de n’avoir pas su m’apprendre la guitare il y a plus de vingt ans…mauvais prof ? On ne le saura jamais, ça m’aurait peut-être embêtée d’avoir épousé mon prof… Donc je résume, je ne sais pas jouer de la guitare à part les trois accords de « l’Eau vive » de Guy Béart, appris par mon p’tit père.CQFD, j’ai vaincu mon Œdipe : papa m’a appris un peu de guitare, je ne l’ai pas épousé. Stéphane ne m’a pas appris de guitare, je porte son nom !Je n'en pince pas des cordes mais pour lui, si...(ouh ça vient de loin ça)
  5. J’aime ce chiffre. Famille de cinq : mes parents, mes frangines et moi. Famille de cinq : nos trois enfants, nous deux. C’est tout ; j’aime bien trois, huit et onze. Monsieur Ferry, si vous voulez des heures supp’, lâchez-vous !
  6. 2012: Sarko encore ? Merde !
  7. Déjà ? Le monde a été créé en 7 jours pour le résultat qu’on connaît alors c’est plutôt encourageant de n’avoir pas épuisé le sujet de ma petite existence. J’ai l’impression de n’avoir finalement que papoté. Tant mieux d’ailleurs !